HEY! Magazin, Paris

Ne plus ultra

« J'ai grandi dans un petit village niché dans les montagnes de Suisse - Engelberg - et je voulais devenir peintre en bâtiment! Heureusement, je lisais aussi un tas de comics, et mes motivations ont changé. n jour, j'ai commencé à dessiner mes propres bandes dessinées. Dessiner, c'était encore mieux que peindre des maisons! J'ai donc décidé de rentrer dans la plus proche école d'art de chez moi : la Kunstgewerbeschule de Lucerne. Là, j'ai étudié toutes sortes de techniques, saccagé un tas de matériaux.]'ai adoré. Et suis devenu graphic designer. Hans-Rudolf Lutz a été mon professeur de typographie. Dans l'un de mes premiers devoirs de typographie, j'ai utilisé une police de caractère appelée «Avant Garde ». Lorsqu'il m'a demandé pourquoi,je lui ai simplement répondu : «Parce que j'aime.» « Conneries! Vous devez connaître l'histoire d'une typo pour bien l'utiliser!», m'a-t-il répondu sévèrement. Les gens sont attirés par des images où la typographie n'est qu'une information. Moi, je veux que résonne la saveur du passé.]'adore la typo car son impact est subliminal! Elle porte un langage que vous devez apprendre pour pouvoir le parler. Certaines significations sont faciles à décoder et certaines restent très hermétiques. Tous les signes sont sans cesse utilisés et ont des significations différentes. C'est donc le contexte dans lequel vous les trempez et ce que vous mettez en face qui les rendront étonnants. Certains disent que je fais du lowbrow victorien. Mais c'est seulement un statu quo. Au début des années 80, j'ai commencé à être conscient de la musique et de la culture populaire. J'ai grandi avec ça, tout en cherchant le passé de tout cela. Mes parents avaient quelques disques, je chinais aux puces, interpellé par l'esthétique des époques qui me précédaient. Je me suis donc naturellement tourné vers les années 70, 60 où je suis né, 50 et ainsi de suite ... Maintenant, je me situe quelque part au début du XIXe siècle dans ce qu'il a produit de populaire, et je fais beaucoup de dessins pour la musique. Je me réfère donc à son histoire, à sa variété de propositions visuelles. Dans mon travail, j'enquête sur les lieux où musique et image se rencontrent, comment la musique devient visible, comment les oeuvres musicales génèrent un état d'esprit avant et après le moment de l'écoute. J'aime les voyages, spécialement ceux qui me font remonter dans le temps d'où je peux collectionner les images. Il Y a dix ans, mon groupe et d'autres amis ont acheté un vieil hôtel -le Gasthof Grünenwald. Dans le grenier, j'ai trouvé un trésor : des vieux livres, revues, journaux, cahiers, partitions, dessins, etc. Cela m'a ouvert une nouvelle porte ! Aujourd'hui, j'ai beaucoup plus de ressources encore, mais je continue de penser que l'histoire constitue toujours les racines de nouvelles idées.»
Anne & Julian, Paris

«I grew up in a small village nestled in amongst the mountains of Central Switzerland – Engelberg – and I wanted to be a house painter when I grew up! Luckily, back then I also read lots of comic books, so my interests changed. One day I started to draw my own comics – and drawing was even better than painting houses!...

[kAk)Magazin, Moskau

Де-юре Мярт Инфангер

Де-юре Мярт Инфангер (Märt Infanger) живет в швейцарском Люцерне. Де-факто же он постоянно путешествует—восновном во времени. Наведываясь в современность, он приносит с собой образы XX в., которые использует в афишах и обложках альбомов для европейских клубных групп и фестивалей. Нет, Мярт не ретроград, он просто досадует, что новые технологии, файлообменники, mp3-формат и Youtube обесценивают музыкальную культуру. Ведь она заключается не только в звуках, но и в образах, ее окружающих. Перепроиз водство музыкальной графики, которой за последние десять лет выпущено больше, чем за всю историю рок-н-ролла, уверен Мярт, не может преломить тенденцию технологичного обезличивания музыки. Развиртуализировать искусство должна видимая рукотворность—во всем. Это и плакаты без намека на компьютерную графику, и живое исполнение на живых инструментах. Художник, уважаемый в своей узкой области наравне с признанными гуру мировой иллюстрации, работает с полным погружением в среду. Он—музыкант в авангардном проекте Jolly & the Flytrap, исполняюще-го популярный ныне микс «балканщины» и современных танцевальных направлений, таких, как ска. Мярт принимает живое участие в жизни независимого лейбла Noman Records, культивирующего подобную музыку и визуальную эстетику. И уверен: графический дизайн способен бороться с тотальной коммерцией и вирусным маркетингом, взывая к вкусу слушателя-интеллектуала, обещая ему атмосферу, философию, даже вкус и запах—и никогда не обманывая.

Étapes Magazin, Paris

Spectacle, rythme et botanique

Accordéoniste du groupe néo-rock‘n‘roll suisse Jolly & the Flytrap depuis vingt-deux ans, Martin Infanger développe son travail graphique à partir de 1999 sous l‘identité autonome d‘Ultrabazar, dont les premières créations tiendront lieu de vitrine artistique du groupe. Imprégné d‘influences aussi variées que le mouvment punk., le boogie-woogie ou les sous-cultures de la sphère du rock‘n‘roll, il façonne pour son groupe un univers original tout en commençant à enseigner le design graphique à l‘université d‘arts et des sciences appliquées de Lucerne (Suisse). Sa recette graphique:
une combinaison de diseuses de bonne aventure, de suspects cabinets de curiosités et de romantisme daguerréotypé en sépia se mélange à de maladroits dessins réalisés au feutre. Investissant affiches et pochettes de CD, son graphisme, animé de gravures chamaniques et d‘absolus féminins des années 1930, réconcilie collages artisanaux et manipulations numériques, conférant au groupe de rock une imagerie affirmée.
Agathe Hoffmann, Paris


AUSSTELLUNGEN


2002
Fumetto Luzern
Artifacts of the Improbable Philadelphia, Pennsylvania USA
2003
Raum 62 Rapperswil
2004
LU.PO Kulturaustausch Luzern und Potsdam D
2005
Art of Modern Rock Fumetto, Luzern
Art of Modern Rock Reitschule Bern
Graphic Noise:
– Museum of Design, Atlanta, Georgia USA
2006
Graphic Noise
– Minneapolis College of Art and Design, Minneapolis, Minnesota USA
– American Institut of Graphic Arts Omaha, Nebraska USA
– Leonard Pearlstein Gallery, Philadelphia, Pennsylvania USA
– Pitchfork Music Festival Chicago, Illinois USA
– Museum of Printing History Houston, Texas USA
– Florida Atlantic University School of Arts, Boca Raton, Florida USA
Juvenile Temptations Fumetto, Luzern
Fussballhelden Luzern, Sierre, Erlangen D
20. Internationale Poster Bienale Warschau Polen
100 Beste Plakate 2005 Berlin, Wien und Luzern
2007
100 Beste Plakate 2006 Berlin, Essen, Wien und Luzern
2008
Smell Hell Chäslager, Stans
Artsouk Reitschule, Bern
2009
Labo Genf
Post This! Space 242, Boston, Massachusetts USA
2010
Werkbeiträge Angewandte Kunst Kunsthalle Luzern
WeltformatLuzern
Artsouk Reitschule, Bern
2011
Garagesale Zürich
Voodoo Rhythm Art Expo Berlin
2012
Voodoo Rhythm Art Expo Genf
Prints & Tunes Kunstraum Aarau
2013
Ltd. Edition Zürich
2014
Prints & Tunes Basel
Weltformat in Russland Moskau, Perm, St. Petersburg
«DAS PLAKAT» Schweizer Plakatgestaltung aus Luzern Berlin
2015
Fumetto «Die Not hat ein Ende» Luzern
Posters from Luzern Chaumont Plakat Festival, Frankreich
100 Beste Plakate 2014 Berlin, Nürnberg, Wien und Luzern


PREISE


2001
Die Schönsten Schweizer Bücher Bundesamt für Kultur für das Buch Engelberg
Jan Tschichold Preis Typografiepreis für das Buch Engelberg
2006
2x 100 Beste Plakate 05 Deutschland, Österreich, Schweiz
2007
100 Beste Plakate 06 Deutschland, Österreich, Schweiz
2009
Atelieraufenthalt in New York Kanton Obwalden
2011
100 Beste Plakate 10 Deutschland, Österreich, Schweiz
2012
2x 100 Beste Plakate 11 Deutschland, Österreich, Schweiz
2013
100 Beste Plakate 12 Deutschland, Österreich, Schweiz
2015
100 Beste Plakate 14 Deutschland, Österreich, Schweiz